Testo Prisonnier

Testo Prisonnier

Une épreuve d'la vie sa touche toute nos familles
Quand sa nous touche on ne sait pas trop pourquoi on est pogné avec cette épreuve là, je vous encourage tout le monde à être fort, ou ça prendre toutes ses forces.

Toutes les petites choses de la vie deviennent si belle, du scintillement des abeilles, au banal coucher de soleil, le goût de vivre un peu encore sans toute ses appareils, prisonnier de son corps, avec avenir incertain, sa vie dépend maintenant de ce que lui dira son médecin, le coeur rempli de chagrin, beaucoup de larmes chaque matin.

Si le cancer est vilain, c'est là qu'arrêtera son chemin. Si la maladie progresse, j'espère avoir assez de force, si un jour je passe à travers, je vais me faire un écorce. Ce n'est pas rose à chaque jour d'être touché par le cancer, ça pourrait être toi, ton frère, mais ça pourrait être aussi ta mère, si tu cheake les statistiques y'a rien d'encouragent. Le cancer est partout, ça touche même nos enfants. C'est par une épreuve pareille qu'on apprécie la vie, si une autre journée nous choisie, ben on l'apprécie.

Le destin joue sur ma ligne du temps (ohhoohhoohho)
Prisonnier de mon corps pour l'instant(ohhoohhoohhoo)
Je m'accroche à l'espoir, même avant la fin de mon histoire.

Avant le paradie, ma vie était une parodie, c'est la fin de ma vie, ce n'est pas que j'ai ramolie, aucune plaisenterie, ce n'est pas une piraterie, le cancer est une tuerie,comme un tunamie, on veut pas le connaître, on veut combattre comme un traite, la fin du parcomètre, un grand mal de l'être, rôder avec la mort, se croire dans le sud quand on est au nord, au malta mort y entre fort comme une ride de motard, un grand barbouillage, un grand remue-ménage, le pire sabotage, pas le droit à l'arbitrage, la rage décourage, le pire des sentiments, prennes le contrôle de ton corps sans avertissement, le cancer frappe beaucoup trop de famille qui la vie devient une si grande énigme, un point sur la poitrine, un corps qui s'incline, notre âme vagabonde et nous illumine.

Le destin joue sur ma ligne du temps (ohhoohhoohho)
Prisonnier de mon corps pour l'instant(ohhoohhoohhoo)
Je m'accroche à l'espoir, même avant la fin de mon histoire.

J'ai pas le temps de comprendre, c'est ça la vie, on aura beau t'attendre, mais quand ton heure arrive, y'a rien à faire, y'a rien à dire la mort t'a dans sa mire. Je sais que c'est dur, dis-toi qu'y en a qui ont ça pire. C'est pas une consolation, j'ai pas de remèdes, j'ai pas de potions, j'suis là pour toi, je ride dans ton manège d'émotions, y a des bas et pis des hauts pis aussi chimio, mais y faut pas perdre espoir comme on perd des kilos. Y'en a que ça choque, y'en a que ça attriste, y'en a que ça moque, y'en a que ça blesse, y'en a qui tend l'autre joue, y'en a qui sert les fesses, y'en a qui se fâche, y'en a qui stresse, mais moi je suis ton support moral, j'suis là pour m'battre même si tu baisses les bras.
J'espère que ton film n'est pas fini, j'espère qu'après tu t'rétabli, tu prennes plus rien pour acquis, dis-toi ta vie n'est pas comme dans un film, quand tu t'réveilles avec des ami(e)s, la chose pire que la maladie, c'est de la vivre seule, j'te dis...

Le destin joue sur ma ligne du temps (ohhoohhoohho)
Prisonnier de mon corps pour l'instant(ohhoohhoohhoo)
Je m'accroche à l'espoir, même avant la fin de mon histoire.

Guarda il video di Prisonnier

Prisonnier videoplay video
Testi di Sir Pathétik