Testo Jovent

Testo Jovent

Auteurs : François Ridel, René Mazzarino
Compositeurs : François Ridel, Laurent Garibaldi, Dominique Danger

Tota la santa jornada
çai siam condamnats a trimar
Paurei bèstias encadenadas
A la machina a emmerdar.
N'i a pron d'aquela panada,
En galèra toei lei tracàs !
Fau que s'acabe la plorada,
Ven lo temps de s'estrambordar.

Jovent ! Jovent !
Es pas sople totei lei jorns,
La misèria jamai non cessa
I a de qué devenir falord !
Arriva lèu aquí que i a pressa
De Balèti vaicí lo retorn.

Qui a dit qu'il fallait éteindre le feu o fada,
Qui a dit qu'on ne pouvait pas être heureux, je le crois pas.
Non, cousin, ne te laisse pas emboucaner par tout ça,
Le bonheur c'est quelque chose auquel on a tous droit. On est venu pour se dire ce qu'ailleurs on ne dit pas
Rassemblé dans un fou rire qui ne s'arrête pas,
Le micro est ouvert jamais il ne se fermera,
Place ! Place ! Laissez revenir les joyeux raggas.

Damisela ten ti lesta !
Per Balèti fau si pimpar,
A ser impòrta que la festa
Interdiccion de peginar !
Manda lei botilhas e lo resta,
Que siam cauds e volèm cramar,
Sas, tot çò que nos pren la testa,
Per defòra, l'anam escampar.

Débouche le vin s'il est bon
Et ne nous fais pas le coup de la cuvée du patron,
On ne veut plus d'à-peu-près, on veut le dessus du panier,
On veut le meilleur et en plus on le veut à bon marché.
On veut plus subir le labeur comme au temps de l'antiquité,
On voudrait que cessent les pleurs des mamans dans le monde entier,
On veut la radio en couleur et des fréquences par milliers,
Et que sorte des hauts parleurs le bon son qui nous fait danser.
Musica bolega la plaça,
Lo mescladís es a dansar,
S'entende lo tròn de la bassa
E cu poiriá nos arrestar.
Deis embocants, ges de traça !
I a ren aicí per l'agradar,
Viam partir totei leis estrassas
N'esperant que tornaràn pas.

Le son est là, le son est en place,
Le selecta pour nous se décarcasse
C'est les Dj's qui brisent la glace,
Dédicacé à toutes les bombasses.
C'est un péché que de frotter sur place
Mais dites-moi qui trouve ça dégueulasse ?
Aïoli et bien fracas, étourdis par la basse
La nuit s'éternisera sans que jamais on se lasse.

(traduction)
Oh Jeune !
Toute la sainte journée, nous sommes condamnés à bosser, pauvre bétail enchaîné à la machine à emmerder. Il y en a marre de ce merdier, que les tracas foutent le camp, il faut qu'on arrête de pleurer et qu'on se mette le feu.
Oh jeune, c'est pas cool tous les jours, la misère ne s'arrête jamais, il y a de quoi devenir dingue.
Oh jeune, c'est pas cool tous les jours, viens vite ici, c'est urgent, c'est le retour du sound system.
Demoiselle tiens-toi prête, pour le bal il te faut te pomponner, ce soir seule la fête est importante, interdiction d'être chagrinée ! Envoie les bouteilles et le reste car on est chaud et on veut brûler, tu sais tout ce qui nous prend la tête nous allons le jeter dehors.
La musique secoue la place, le melting-pot danse, on entend le tonnerre de la basse, qui pourrait nous arrêter ? Des emmerdeurs plus de trace, ici il n'y a rien pour eux, on voit partir tous les salauds en espérant qu'ils ne reviendront pas.

Testi dei Massilia Sound System