Testo Brasillach 1945

Testo Brasillach 1945

Fou à lunettes, l'air perdu,
Ton corps pend,
Vive la foule,
Vive la mort de Brasillach,
Privé de fuite et de rêves,
Tu n'as pu rejoindre tes merveilleux camarades...
Adieu Uruguay ! Adieu Namibie !
Adieu aux rêves d'eugénisme !
Adieu Aryen ! Adieu Vilain !
Adieu la Vie, gloire aux corps morts !
Charlemagne est loin, et ta mémoire fond,
Tu les voyais partout, les corps d'hommes huilés,
Fou dans le noir, fou dans la nuit,
Fou collabo, mené à l'échafaud !

Guarda il video di Brasillach 1945

Brasillach 1945 videoplay video
Testi di Jann Halexander