Testo L'essentiel

Testo L'essentiel

Puis une nuit d'hiver, dans la rue, quelqu'un marche
On sonne, et une voix chuchote dans l'entrée
Oh, cette voix, mon Dieu ! On comprend, on tressaille
Vite, un peu, on remet de l'ordre dans les faits

C'est un champ de bataille et un jardin défait
La tête, un port dévasté, un lit de malade
Une capitale bombardée qui renaît
Et des navires sans pavillon dans la rade

Je ne sais où, je ne sais où, dans quelle enfance
Ou dans quelle nuit de quel futur j'entendis
Ou dans quel continent perdu de l'espérance
Cette voix murmurant dans l'entrée
"Tout est dit"

Guarda il video di L'essentiel

L'essentiel videoplay video
Testi di Jacques Bertin